RÉSUMÉ : Les comportements violents et menaçants de même que le harcèlement ne devraient jamais être tolérés dans le milieu de travail, qu’un employé ait des problèmes de santé mentale ou non. L’établissement de politiques efficaces et exécutoires peut représenter la première étape pour prévenir la violence au travail.

Comprendre le problème

  • Consultez votre conseiller juridique avant de prendre des mesures disciplinaires si vous soupçonnez qu’un comportement violent ou agressif est lié à un problème de santé mentale. Assurez-vous de respecter la loi sur les droits de la personne applicable.
  • Les études ont démontré que  les personnes ayant des problèmes de santé mentale ne sont pas plus enclines à adopter des comportements violents que le reste de la population. Les expériences de discrimination et la violence peuvent entraîner un sentiment de détresse psychologique et de faible estime de soi ainsi que de l’anxiété et de la dépression (document de consultation intitulé Violence and Mental Health; Unpacking a Complex Issue publié en 2011 et reproduit avec la permission de l’Association canadienne de santé mentale). C’est pourquoi la violence, les menaces de violence, le harcèlement et les actes d’agression en milieu de travail doivent faire l’objet d’une intervention rapide et efficace.
  • Des conflits entre collègues non résolus peuvent être à l’origine d’un milieu de travail malsain et potentiellement dangereux.
  • Les problèmes de harcèlement non résolus sont la première cause de violence dans certains milieux de travail.
  • Les problèmes doivent être résolus sans attendre, en ayant recours à des ressources extérieures, s’il y a lieu.
  • Les antécédents constituent le meilleur moyen de prédire des comportements violents ou agressifs futurs.

Élaborer une politique

  • Définissez les actes de violence, y compris les menaces de violence envers le personnel et les biens de l’entreprise.
  • Déclarez que l’entreprise ne tolérera pas les comportements violents ou agressifs.
  • Décrivez clairement les mesures disciplinaires qui seront prises à l’égard des contrevenants.
  • Demandez aux employés de ne pas intervenir, mais plutôt d’appeler leur gestionnaire ou de composer le 911.
  • Assurez-vous que la politique indique ce que les employés doivent faire lors de situations extrêmes, comme une personne avec une arme à feu ou une prise d’otage, etc.
  • Mentionnez votre code de conduite en ce qu’il a trait à la politique.
  • Procédez au sein de l’entreprise à l’évaluation des facteurs de risque communs liés à la violence en milieu de travail, notamment les risques suivants :
    • antécédents de comportements violents ou agressifs
    • incidents répétés d’intimidation ou de harcèlement
    • conflits non résolus ou répétés
  • Veillez à ce que la politique décrive clairement :
    • Le processus pour répondre aux actes de violence ou signaler les incidents de violence.
    • Comment remplir un rapport d’incident.
    • Les responsabilités des employés lors d’une enquête.
  • Veillez à ce que la politique précise plus particulièrement le processus de résolution des conflits.
  • Demandez au conseiller juridique et aux cadres dirigeants de passer la politique en revue.

Communiquer la politique

  • Annoncez la politique et informez tous les employés, y compris les cadres dirigeants, des grandes lignes de la politique.
  • Demandez au dirigeant approprié de distribuer une copie de la politique à tous les gestionnaires et superviseurs avec des instructions sur leur rôle dans son application.
  • Demandez à tous les employés de confirmer par écrit ou par courriel qu’ils ont reçu et lu la politique.
  • Affichez la politique bien en vue dans un endroit fréquenté régulièrement par tous les employés et affichez rapidement les modifications qui y sont apportées.
  • Assurez-vous que tous les nouveaux employés reçoivent une copie de la politique au moment de leur embauche.
  • Demandez aux gestionnaires de prévoir une discussion annuelle sur la politique avec leur personnel.

Élaborer des processus et des procédures

  • Élaborez et mettez en place des procédures pour signaler tous les incidents de violence, incluant les incidents répétés d’intimidation et de harcèlement dans le milieu de travail.
    Assurez-vous que les employés :
    • Savent quoi faire et à qui parler s’ils sont menacés par la violence en milieu de travail.
    • Savent, si l’entreprise le permet, que le processus de signalement leur autorise l’embauche d’un porte-parole personnel pour l’une ou l’autre des parties. Les personnes ayant des problèmes de santé mentale n’ont souvent pas l’énergie pour entamer seules le processus.
    • Connaissent le processus pour déposer une plainte.
    • Connaissent les procédures pour résoudre une plainte.
    • Sont au courant de la protection qui leur sera offerte s’ils signalent un incident.
    • Savent ce qu’on attendra d’eux au cours d’une enquête.
  • Élaborez et mettez en place des procédures pour faire enquête sur les incidents de violence, en faire le suivi et les consigner.
  • Assurez-vous que la procédure d’enquête établit clairement les processus à suivre, y compris :
    • Qui mènera l’enquête.
    • Comment la plainte sera traitée.
    • Les droits à la représentation des parties impliquées.
    • Les délais approximatifs.
    • Le processus pour contester une décision.
  • Revoyez annuellement la politique et les processus afin de vous assurer qu’ils répondent toujours aux besoins et aux préoccupations du milieu de travail.

Élaborez des stratégies organisationnelles

  • Prenez des mesures pour prévenir ou réduire le risque de violence en milieu de travail en favorisant un milieu de travail sain sur le plan psychologique pour les employés axé sur :
    • La résolution des problèmes en milieu de travail.
    • L’amélioration de la qualité de la rétroaction sur le rendement.
    • Le traitement juste et raisonnable de tous les employés.
    • La communication ouverte à tous les échelons.
    • La responsabilisation accrue des gestionnaires grâce à la fixation d’objectifs.
  • Assurez-vous que les objectifs de l’entreprise et de ses services reflètent et soulignent l’accent mis sur la sécurité en milieu de travail de l’organisation.
  • Assurez-vous de traiter sans tarder les comportements perturbateurs et violents.
  • Évaluez de façon continue les risques de violence en milieu de travail.
  • Préconisez l’action à l’échelle du système afin de prévenir la violence en milieu de travail, en travaillant en collaboration avec :

    L’État

    • Préconisez une législation qui favorise fermement l’émergence de milieux de travail sans violence et une tolérance zéro en matière de violence verbale, physique, psychologique ou sexuelle, si une telle législation n’existe pas déjà dans votre collectivité publique.
    • Passez en revue les rapports d’enquête du coroner concernant la violence en milieu de travail afin de mettre à profit les recommandations qu’ils comportent.
    • Communiquez avec les gouvernements et offrez de travailler avec eux à créer et à mettre en place des stratégies multisectorielles qui demandent la participation des milieux de travail, de la collectivité et de l’État.

    Les experts en recherche

    • Collaborez avec des experts du domaine de la violence en milieu de travail en vue d’accroître les connaissances sur les facteurs de violence propres aux lieux de travail et à votre domaine professionnel qui peuvent affecter votre environnement de travail.

    Les organismes d’accréditation

    • Encouragez les organismes d’accréditation affiliés à votre entreprise à créer et à adopter des règles sur la violence en milieu de travail.

    Les ordres professionnels, syndicats et organismes de réglementation

    • Collaborez avec les ordres professionnels, les syndicats et les organismes de réglementation affiliés à votre entreprise, lorsqu’il y a lieu, pour garantir l’uniformité des messages sur la sécurité en milieu de travail.
    • En collaboration avec ces entités, passez en revue les efforts d’autres entreprises ou milieux professionnels et y réagir afin de réduire la violence sur les lieux de travail et d’en accroître la sécurité.

Offrir une formation aux leaders et aux gestionnaires

  • Offrez aux gestionnaires une formation sur la politique et les procédures en matière de prévention de la violence de l’entreprise, et assurez-vous que les gestionnaires sont en mesure de reconnaître les comportements inappropriés et d’intervenir adéquatement.
  • Intégrez la prévention de la violence dans les programmes de perfectionnement du leadership et les programmes de formation.
  • Assurez à tous les gestionnaires une formation sur la résolution des conflits liés spécifiquement à des problèmes de santé mentale.
  • Demandez aux gestionnaires de collaborer avec les membres de l’équipe afin d’établir des pratiques, des politiques et des attentes visant le groupe ou le service qui favorisent un comportement respectueux.
  • Demandez aux gestionnaires d’être attentifs aux comportements pouvant susciter la colère, la méfiance, l’insécurité et la violence comme la médisance, l’intimidation, l’ostracisme, les bousculades, les injures ou le fait de lancer des objets sur quelqu’un, et de travailler avec les membres de l’équipe à la prévention de tels comportements.

Éduquer les employés

  • Offrez aux employés un programme de formation et des renseignements sur l’incidence de la violence au travail de même qu’au quotidien et dans les relations personnelles.
  • Assurez-vous que chacun dans votre milieu de travail, y compris les consultants, les apprentis et les étudiants, ait l’occasion d’apprendre comment réagir à la violence en milieu de travail et assurer sa sécurité.
  • Assurez-vous du respect des normes relatives à la santé et à la sécurité en milieu de travail.
  • Assurez-vous que les employés savent comment observer les processus organisationnels qui imposent un signalement obligatoire des incidents possibles de violence en milieu de travail.
  • Éduquez les employés sur comment soutenir les collègues aux prises avec la violence et les encourager à se manifester.
  • Demandez aux employés de contribuer à l’établissement de processus organisationnels visant à éliminer la violence sur les lieux de travail et à rendre ces milieux plus sains et plus sécuritaires.

Le Centre pour la santé mentale en milieu de travail de la Great-West a produit une série de vidéos qui abordent la stigmatisation liée à l’embauche de personnes souffrant de troubles de santé mentale graves.

David Williams parle de son expérience à titre d’employeur et dissipe les craintes selon lesquelles un employé souffrant de troubles de santé mentale graves puisse avoir un comportement violent.