Gestion de la violence – pour les leaders

Questions pour évaluer la propension d’un employé à se comporter de façon violente au travail. Recommandez à l’employé de consulter un conseiller en traumatismes.

Share on.articles

Différentes listes de vérification peuvent être utilisées pour évaluer la propension à la violence, mais il faut bien noter qu’il n’existe aucune méthode absolue pour déterminer si une personne est susceptible de se comporter de façon violente au travail.

Toute préoccupation relative à la violence doit être prise au sérieux. Si vous craignez qu’une personne puisse devenir violente, un conseiller en traumatismes doit faire un examen approfondi de la situation. Les programmes d’aide aux employés ou d’autres services peuvent vous donner accès à ce type de ressource. 

Quelques-unes des questions à se poser au moment de déterminer le risque qu’une personne commette un acte de violence quelconque comprennent les suivantes :

  • La personne fait-elle preuve d’un manque de jugement?
  • A-t-elle déjà eu recours à des comportements violents (au travail ou dans sa vie privée) pour résoudre des conflits?
  • Utilise-t-elle de stratégies d’adaptation négatives?
  • Présente-t-elle un facteur de risque de comportement violent, comme le fait d’être connue pour abuser de l’alcool ou d’autres drogues, ou d’en être soupçonnée?
  • A-t-elle une tendance à l’isolement, au mutisme ou au retrait social, soit des agissements connus pour être liés à la violence au travail?
  • Si un rapport récent de vérification des antécédents criminels est dans son dossier, a-t-il été examiné? Plus les antécédents d’actes de violence (le cas échéant) sont récents, plus ils sont pertinents.
  • Y a-t-il eu des signes d’un problème ou d’un risque de violence au travail croissant ou de plus en plus préoccupant, par exemple, harcèlement, intimidation, menaces, violence verbale ou physique, arrogance, insubordination, isolement, ou tout autre indicateur potentiel?

    *Adapté de Propensity for Violence Assessment (disponible en anglais seulement) 

Ressources supplémentaires

Aborder la question de la violence familiale. Approches permettant de reconnaître les employés à risque de violence familiale et d’intervenir de manière appropriée. Dans certaines provinces, il est obligatoire pour les employeurs de protéger les employés qui sont à risque.

La colère. La colère peut être une émotion très difficile à vivre en raison de notre éducation, des normes sociétales et de notre peur de l’intensité que cette émotion peut apporter. La colère est une émotion précieuse; c'est notre réaction à cette émotion que nous devons adapter pour éviter de nuire à nous-mêmes et aux autres. 

Faire face aux conflits – pour les leaders. Le processus de résolution de conflit présenté dans cet article s’appuie sur des lignes directrices et des techniques qui peuvent être utiles lors d’un conflit entre collègues. La démarche proposée peut être particulièrement efficace lorsque le stress ou un problème de santé mentale est en cause. Cette approche respectueuse met l’accent sur les solutions plutôt que sur le désaccord.

Prévention de la violence. Astuces pour créer des politiques efficaces et applicables en matière de prévention de la violence en milieu de travail, ou épurer celles en place. Ces stratégies vous aideront à élaborer et à communiquer des politiques à l’intention des leaders et des employés. 

 

Contributors include.articlesMary Ann Baynton

Related articles.articles

Article tags.articles

Choose an option to filter.articles

Comments.comments

To add a comment.comments