Résumé : La stigmatisation peut constituer l’un des principaux obstacles à la santé et à la sécurité psychologiques en milieu de travail, particulièrement pour les employés aux prises avec des troubles de santé mentale comme la dépression ou l’anxiété. Une approche qui vise à la fois l’élimination de la stigmatisation et une plus grande sensibilisation à la santé mentale peut aider les personnes à chercher de l’aide plus tôt, à se rétablir plus rapidement et à demeurer productives.

Lorsque vous cliquez sur un lien, il se peut que vous accédiez au site Web d’un tiers qui n’est pas mis à jour ni géré de quelque manière par nous ou nos sociétés affiliées. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la section Renseignements juridiques, droits d’auteur et marques de commerce.

Le dossier d'analyse pour réduire la stigmatisation

Les milieux de travail ont beaucoup à gagner en favorisant une culture de soutien pour les employés aux prises avec des problèmes de santé mentale; voici quelques-uns des avantages :

  • Diminution du roulement de personnel et des coûts associés au recrutement et à la formation.
  • Attraction de personnes qualifiées privilégiant un milieu de travail qui soutient la santé mentale.
  • Réduction du nombre de congés de maladie étant donné que les employés bénéficient d'un soutien les aidant à demeurer productifs au travail.
  • Élimination des violations liées aux droits de la personne.
  • Promotion de la responsabilité sociale et sociétale des entreprises en offrant un milieu de travail qui favorise le soutien de tous les employés.
  • Amélioration du service à la clientèle lorsque les employés sont en meilleure santé et plus heureux au travail.
  • Amélioration du rendement lorsque le soutien offert aide les employés à donner le meilleur d’eux-mêmes.
Les employés peuvent craindre de demander de l'aide. Pourtant, la plupart des maladies mentales peuvent être traitées, ce qui permet aux personnes qui en sont atteintes de se rétablir et de demeurer productives au travail.
Bill Wilkerson, chef de la direction de la Global Business and Economic Roundtable on Addiction and Mental Health, parle de la stigmatisation au travail.

Évaluez de la situation actuelle

Une étude du milieu de travail ou toute autre méthode d’évaluation devrait se pencher sur :

  • Le niveau de compréhension des employés à l’égard de la santé mentale et de la maladie mentale;
  • les expériences d’inclusion et de discrimination;
  • la crainte non fondée de violence liée aux problèmes de santé mentale;
  • l’idée préconçue que les employés ayant des troubles mentaux sont incapables de fonctionner ou de s'acquitter de leurs tâches;
  • la peur ou la honte qui peuvent empêcher une personne de chercher l'aide dont elle a besoin;
  • les taux de promotion ou d'avancement professionnel chez les employés aux prises avec des problèmes de santé mentale, comparativement aux employés de compétences égales;
  • l'attitude habituelle de la direction envers un employé ayant des troubles de santé mentale.

Création d’un plan d'action

  • Désignez des champions – Qui dirigera cette initiative au sein de votre organisation?
  • Estimez les ressources en personnel – Quel sera l’engagement en effort et en temps des membres du personnel pour chaque activité?
  • Dressez un calendrier et un budget – Plus l’action du milieu de travail ciblera les principales préoccupations soulevées, meilleur sera le rendement sur l’investissement.
  • Dressez un calendrier pour toutes les activités.
  • Fixez des jalons pour célébrer les résultats.
  • Estimez le coût de chaque activité, y compris la formation, les événements spéciaux et le matériel de promotion et de soutien. 
  • Déterminez les principales difficultés
  • Fixez des objectifs – Prévoyez des mesures de succès.
  • Mettez au point des messages clés – Ceux-ci doivent interpeller les employés, être clairs, cohérents et soutenir les objectifs. Le langage utilisé doit toujours faire preuve de respect.
  • Tirez parti de l’expertise de tiers – Trouvez des sections locales d’organisations pour aider les employés ayant des problèmes de santé mentale, comme l’Association canadienne pour la santé mentale, Employeur consciencieux Canada, Société pour les troubles de l’humeur du Canada, Société canadienne de la schizophrénie et Canadian Network for Mood and Anxiety Treatment (disponible en anglais seulement). Trouvez des sections locales d'organisations pour aider les employés ayant des problèmes de santé mentale, comme l'Association canadienne pour la santé mentale, Employeur consciencieux Canada, Société pour les troubles de l'humeur du Canada, Société canadienne de la schizophrénie et Canadian Network for Mood and Anxiety Treatments (disponible en anglais seulement).
  • Mise en œuvre et communication du plan

    • Faites participer les employés – Communiquez les objectifs et les avantages du plan, puis donnez des précisions sur la façon dont les membres du personnel peuvent y participer. Indiquez également comment seront mesurés les résultats.
    • Créez une dynamique – Affichez du matériel de sensibilisation de même que des listes de formations et d'événements pour les membres du personnel dans des endroits stratégiques (machines à café, intranet, etc.).
    • Communiquez souvent – Intégrez des messages clés dans toutes les communications avec le personnel.
    • Soulignez les réussites – Respectez les plans de mesurer les accomplissements et le progrès.

    Évaluation du plan

    Il est essentiel de s'assurer que le plan est efficace et efficient, et qu'il reste suffisamment souple par rapport aux changements ou aux améliorations jugés nécessaires.

    • Faites l'inventaire – Passez en revue les accomplissements et les progrès.
    • Réagissez – Relevez les défis et célébrez les réussites.
    • Réévaluez – Refaites le sondage original pour évaluer les changements et les progrès accomplis.
    • Modifiez – Analysez les nouveaux résultats du sondage et modifiez les stratégies au besoin.

    Maintien du plan

    Le maintien d'un plan devrait notamment être axé sur les résultats à long terme. Il faudrait :

    • Être clair et conséquent quant à la position de l'organisation sur la réduction de la stigmatisation.
    • Reconnaître les efforts du personnel en leur communiquant les résultats résultats (affiches, intranet, etc.).
    • Être souple et réactif par rapport aux changements qui touchent le milieu de travail.
    • Offrir formation et soutien aux leaders afin qu'ils puissent poursuivre l'effort entrepris.
    • Désigner des champions à qui confier le soin d'assurer le maintien de l'initiative.

    Adapté du document PDF Developing a Stigma Reduction Initiative de Substance Abuse and Mental Health Services Administration, SAMHSA Pub. No. SMA-4176. Rockville, MD : Center for Mental Health Services, Substance Abuse and Mental Health Services Administration, 2006 (disponible en anglais seulement).

    Ressources supplémentaires

    Vous trouverez ci-dessous des liens vers des ressources qui pourraient vous intéresser.

    Affiches Se rétablir en travaillantMC à imprimer et à installer sur les lieux de travail afin d’accroître la sensibilisation aux problèmes de santé mentale en milieu de travail et de fournir aux employés une ressource à laquelle ils peuvent accéder sans frais.

    Ensemble dans la lutte à la stigmatisation (disponible en anglis seulement).
    Vidéo de la 5e conférence internationale sur la stigmatisation, Ottawa, 2012 (disponible en anglais seulement). Commission de la santé mentale du Canada.

    Rapport provisoire de l'initiative Changer les mentalités
    Le rapport provisoire de l'initiative Changer les mentalités, chapeautée par la Commission de la santé mentale du Canada, rend compte des travaux systématiques d'éradication de la stigmatisation associée à la maladie mentale les plus imposants jamais entrepris au Canada. Information gracieusement fournie par la Commission de la santé mentale du Canada.