RÉSUMÉ : Des leaders autochtones et des gestionnaires d’employés autochtones proposent des idées et des stratégies pour mieux soutenir les employés autochtones. Elles peuvent servir à établir un lien de confiance avec l’employé, à favoriser son engagement et son mieux-être dans tous les milieux de travail.

Établissement d’un climat de confiance

Ce qui est le plus important dans la démarche de soutien d’un nouvel employé, c’est tout d’abord, d’instaurer un climat de confiance. Le présent document contient des conseils provenant de leaders autochtones et de gestionnaires qui ont eu du succès auprès de nouveaux employés autochtones.

Peur de réussir

  • Demandez à chaque employé ce qu’il considère comme son futur rôle pour comprendre ce qui pourrait le motiver.
  • Tenez compte du type de reconnaissance qu’ils préfèrent. Il peut s’agir de cadeaux traditionnels comme des broches de foin d’odeur, des sacs de médecine, de la sauge, de la nourriture ou d’un simple remerciement.
  • Envisagez différentes approches pour faire preuve de respect et d’acceptation. Par exemple, si la tante d’un employé décède, celui-ci n’aurait techniquement pas droit à un congé de deuil. Mais si la tante de cet employé faisait partie intégrante de sa vie, une exception pourrait être faite. Soyez disposé à écouter la personne et à la comprendre.
  • Soyez patient et amical. Établissez un climat de confiance en prenant les choses lentement, jour après jour. Commencez par saluer l’employé et continuez en lui demandant comment il va. Poursuivez vos efforts et faites des suivis.

    Leadership authentique

  • Tenez compte des différences culturelles qui peuvent être perçues comme irrespectueuses, comme avoir un contact visuel prolongé ou élever la voix.

    Soyez ouvert à la différence

  • Déterminez les obstacles à l’apprentissage. Demandez à la personne comment elle apprend le mieux.
  • Jetez un coup d’œil aux mesures d’adaptation liées à un traumatisme ou à la détresse. Ne présumez pas que vous savez ce dont la personne a besoin. Demandez à l’employé ce que vous allez faire maintenant.
  • Examinez les différentes approches culturelles de l’avancement professionnel. Certains peuvent ne pas demander de promotion, mais cela ne signifie pas qu’ils ne sont pas intéressés.

Des aînés et des collègues autochtones ont expliqué comment les Sept enseignements sacrés et les Cercles d’influences peuvent être bénéfiques pour la culture organisationnelle et les employés à tous les niveaux. Recourir à ces approches peut également aider à établir un lien de confiance et favoriser un milieu de travail psychologiquement sain.

Sept enseignements sacrés en milieu de travail

Les Sept enseignements sacrés nous parlent de valeurs traditionnelles, d’espoir et de respect pour tous les êtres vivants. Également connus sous le nom des Sept enseignements ancestraux, ils sont universels pour tous les peuples autochtones d’un océan à l’autre, mais ils peuvent être adaptés pour tenir compte des valeurs communautaires.

Les ressources suivantes, Sept enseignements sacrés et le Cercle d’influences en milieu de travail, ont été élaborées avec l’aide des aînés Norman et Thelma Mead. Avec les membres de votre équipe, vous pourriez examiner comment chacun d’eux pourrait se traduire par des comportements appropriés dans votre milieu de travail.

ZAAGI’IDIWIN (AMOUR) • Nous AIMONS notre prochain et en prenons soin avec bonté et compassion.

P. ex. : Nous reconnaissons les personnes qui ont une journée difficile au travail et leur demandons comment nous pouvons leur apporter du soutien.

MANAAJI’IDIWIN (RESPECT) • Nous faisons preuve de RESPECT envers tous, nous-mêmes y compris, et ce, à tous les niveaux.

P. ex. : Nous choisissons bien les mots que nous employons pour nous décrire et pour décrire les personnes de notre entourage.

DEBWEWIN (VÉRITÉ) • Nous ne disons que les VÉRITÉS que nous connaissons et nous sommes sincères en paroles et en gestes.

P. ex. : Lorsque nous ne sommes pas certains de quelque chose, nous l’avouons et nous cherchons à obtenir des éclaircissements avant de faire des suppositions.

NIBWAAKAAWIN (SAGESSE) • Nous apprécions et communiquons notre propre SAGESSE et reconnaissons la sagesse d’autrui.

P. ex. : Dans nos conversations, nous invitons tous les intervenants à participer à la recherche de solutions.

DABASENDIZIWIN (HUMILITÉ) • Nous faisons preuve d’HUMILITÉ en constatant que nous ne sommes pas mieux que quiconque et en reconnaissant la valeur des talents de chacun.

P. ex. : Nous apprécions les points de vue et l’expertise de tous les membres de l’équipe et nous les mettons à profit.

ZOONGIDE’EWIN (COURAGE) • Nous accueillons le changement avec COURAGE et nous prenons des risques pour le bien collectif.

P. ex. : Nous connaissons très bien nos objectifs communs et nos limites, et nous favorisons l’innovation dans ce contexte.

GWAYAKWAADIZIWIN (HONNÊTETÉ) • Nous faisons preuve d’HONNÊTETÉ en nous acceptant tels que nous sommes, en acceptant le fait que nous avons parfois besoin d’aide, en reconnaissant nos erreurs et en répondant de nos actes.

P. ex. : Nous sommes à l’aise de reconnaître nos erreurs et de demander aux membres de notre équipe de nous proposer des solutions.

Traductions de l’ojibwé tirées du site Web Seven Grandfather Teachings (en anglais seulement).

Cercle d’influences en milieu de travail

Pendant plusieurs générations, les Autochtones se sont servis du Cercle d’influences, parfois appelé l’Anneau sacré ou le Cercle sacré, à des fins sanitaires, de guérison et d’enseignement. Comme pour les Sept enseignements sacrés, il existe de nombreuses interprétations. Le recours au Cercle peut améliorer l’engagement et le mieux-être de chacun des employés. Voici quelques exemples de questions relatives au Cercle d’influences :

Le corps : De quoi avez-vous besoin pour donner le meilleur de vous-même au travail? L’intellectuel : Pouvez-vous dire la vérité et être honnête au sujet de ce que vous faites maintenant? Les émotions : Pouvez-vous vous montrer brave à l’égard de votre identité et des talents que vous possédez et dont vous devez faire profiter les autres? L’esprit : Y a-t-il quelque chose ou quelqu’un qui pourrait vous aider  à être plus heureux au travail?

Même si le Cercle d’influences peut être interprété de nombreuses façons, la plupart croient en son harmonie avec le corps, l’intellect, les émotions et l’esprit à toutes les étapes de la vie et pendant toutes les saisons. Selon les aînés, lorsque nous sommes conscients de notre place dans le Cercle d’influences, nous avons accès au cercle des connaissances qui nous aide à être maîtres de notre vie et de nos actes.

Pour certaines équipes, le Cercle d’influences peut également être utilisé au sein de cercles de partage où les participants se sentent en sécurité et sont invités à exprimer honnêtement leurs sentiments. On peut tenir une cérémonie de purification par la fumée au début des rencontres en groupe ou individuelles, pour symboliser l’élimination de l’énergie négative. Tout cela doit se faire dans la joie et avec l’esprit ouvert, dans le but d’aider les employés à se présenter au travail dans de meilleures dispositions.

Si vous êtes à la recherche de stratégies supplémentaires pour soutenir certains employés qui pourraient avoir des besoins particuliers liés à l’origine ethnique, à la classe sociale ou au genre, vous pouvez aussi trouver des renseignements utiles dans les pages Qu’est-ce qu’un préjugé inconscient ? et Soutenir les nouveaux arrivants.

Nous disons Miigwech (merci) aux participants de la table ronde initiale sur la réconciliation pour les organisations, qui se sont réunis dans un esprit de Miinosewin (réconciliation en ojibwé) – la Mike S. Schwartz Indigenous Collaboration.

Andrew Boryskavich
Diane Carrière
Donna Desmarais
E.J. Fontaine
Eva Wilson-Fontaine
Amber Harris
Priscilla Johnstone
Sherman Kong
Larry Lavallee
Norman Meade, aîné
Thelma Meade, aîné
Barb Moran
Tami Omeasoo

Ressources supplémentaires

The Seven Teachings (Les Sept enseignements)

Les Sept enseignements ont été donnés aux Anishinaabeg pour qu’ils vivent en harmonie. Information fournie avec la permission du Seven Generations Educational Institute.

The Seven Lessons of the Medicine Wheel (Les Sept leçons du Cercle d’influences)

Kelly Beaulieu, B.A., BSc Ag., de la Première Nation Sandy Bay, transmet les leçons et la science du Cercle d’influences. Gracieuseté de la revue SAY MAGAZINE.