Résumé : La section Examen de la direction et amélioration continue (5) de la norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail stipule ce qui suit : « L’organisme doit établir et maintenir un processus prévoyant la réalisation de revues de direction planifiées du [système de gestion de la santé et de la sécurité psychologiques]. Le processus d’examen doit permettre d’évaluer dans quelle mesure les buts d’un milieu de travail psychologiquement sain et sécuritaire sont atteints. »

Les décisions prises par la direction sans tenir compte des incidences sur la santé et la sécurité psychologiques risquent d’entraîner un recul, voire l’annulation des progrès accomplis. Un examen régulier et une analyse des résultats par la haute direction peuvent soutenir le processus d’amélioration continue.

  • La direction devrait effectuer un examen de la santé et de la sécurité psychologiques au sein de l’organisation tous les deux ans, et celui-ci devrait comprendre :
    • Un aperçu des initiatives et des stratégies entreprises.
    • Les résultats des évaluations.
    • Des recommandations pour des mesures correctives.
    • L’approbation de l’orientation stratégique actuelle.
  • Le processus d’examen de la direction pourrait tenir compte :
    • De loutil de vérification, offert gratuitement, qui peut aider à faire ressortir les éléments potentiellement nécessaires pour que votre organisation puisse répondre aux exigences de la norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail. L’outil de vérification n’est pas aussi complet qu’une vérification de la santé et de la sécurité au travail officielle. Il se veut principalement une analyse de l’écart pour permettre à l’organisation de connaître l’état actuel de la situation et de se doter d’une mesure de référence. À cet égard, il s’agit plutôt d’un instrument de sondage ou de dépistage. En tous les cas, il est préférable qu’au moins un membre de l’équipe connaisse le processus de vérification.
    • Des Vingt questions à l’intention des leaders sur la santé et la sécurité psychologiques au travail, qui peuvent être utilisées à titre de guide pour les discussions concernant les risques potentiels ou les points à améliorer. Appuyez l’utilisation de cet outil par le personnel de la direction en lisant les questions et en recueillant les données pertinentes et les renseignements sur la politique avant la discussion.
  • Assurez-vous que les avancées obtenues se poursuivent grâce à l’intégration de préoccupations relatives à la santé et à la sécurité psychologiques au travail aux processus de décisions stratégiques et opérationnelles.
  • L’examen et les commentaires recueillis lors du processus de planification devraient déboucher sur des directives visant l’amélioration continue du système de gestion de la santé et de la sécurité psychologiques (SGSSP) en vue du cycle suivant.           
  • Établissez des directives* mesurables et précises indiquant vos attentes quant à la contribution des cadres dirigeants à l’égard de la santé et de la sécurité psychologiques en milieu de travail. Voici quelques suggestions :
    • Obtenez l’engagement des employés
      • Faites sentir aux employés qu’ils peuvent s’adresser à vous s’ils ont des préoccupations, même si vous devez les orienter vers un tiers pour leur fournir des réponses.
      • Organisez des forums au cours desquels les employés peuvent échanger des idées en vue d’apporter des améliorations, notamment à l’égard de la santé et de la sécurité psychologiques dans votre milieu de travail.
      • Favorisez un environnement de travail et d’équipe au sein duquel les employés se sentent appréciés, respectés, engagés, productifs et valorisés.
    • Développez une compréhension commune
      • Assurez-vous que tous les employés comprennent bien les attentes relatives à leur poste et à leurs responsabilités.
      • Assurez-vous que tous les employés comprennent bien la mission, la vision et les valeurs de l’organisation, et qu’ils savent de quelle manière leur travail contribue au succès de l’organisation.
      • Assurez-vous que les candidats potentiels comprennent bien la vision et la mission de l’organisation et qu’ils y adhèrent. Expliquez à ceux qui ne sont pas d’accord avec ces principes que votre entreprise ne constitue peut-être pas un milieu de travail idéal pour eux.
      • Informez tous les employés de la situation de l’organisation par rapport à l’atteinte de ses buts en matière de santé et de sécurité psychologiques au travail.
    • Prêchez par l’exemple
      • Prenez soin de vous et faites preuve d’équilibre dans votre rapport travail-vie personnelle (en prenant des pauses, des vacances, etc.).
      • Devenez champion de la santé et de la sécurité psychologiques. Veillez à ce que les dirigeants des différents échelons de votre organisation en fassent autant.
      • Fixez-vous l’objectif de prendre des pauses avec les subordonnés directs ou avec les membres du personnel lorsque cela est possible (repas, sorties d’équipe, etc.).
      • Soulignez régulièrement la contribution des membres de l’équipe qui appuient les objectifs de santé et de sécurité psychologiques.

*Élaboré en collaboration avec les participants et les organisateurs de l’atelier Strategies for Success et pour les remercier. Cet atelier a été présenté par le comité Workplace Wellness de Northumberland, par l’unité de services de santé des districts de Haliburton, Kawartha et Pine Ridge (disponible en anglais seulement) et par Employeur Consciencieux Canada.