Résumé : Le processus de retour au travail peut être éprouvant puisque vous devez vous réajuster à l’horaire de travail, recommencer à interagir socialement avec vos collègues et à accomplir les tâches reliées à votre travail. Il est possible que vous vous rendiez compte que vous avez besoin davantage de soutien de la part de votre médecin, de votre thérapeute, de votre famille et de vos amis au cours de ce processus.

Nous vous proposons quelques suggestions qui vous aideront, vous et d’autres personnes, à favoriser votre retour au travail.

Soutien que pourrait apporter votre superviseur :

  • Communiquer avec vous pendant votre absence pour vous tenir au courant de ce qui se passe au travail.
  • Vous rencontrer avant ou pendant le processus de retour au travail pour discuter des moyens de favoriser un bon retour au travail.
  • Se renseigner sur vos besoins pour vous aider et comprendre ce qui vous permettra d’effectuer un retour au travail réussi et en toute sécurité.
  • Discuter avec vous de la façon dont vous souhaiteriez qu’il partage les renseignements vous concernant avec vos collègues, plus particulièrement des modifications des tâches qui les toucheront à votre retour au travail. Lorsque vos collègues détiendront suffisamment de renseignements, ils seront en mesure de vous appuyer au cours de votre retour au travail.
  • Respecter vos demandes concernant les renseignements que vous souhaitez garder confidentiels et ceux qui peuvent être partagés avec les autres.
  • Discuter de toutes les formations qui pourraient vous être offertes et vous faire part des renseignements et des ressources que vous devez connaître pour retrouver votre vitesse d’exécution.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter la section Favoriser un retour au travail réussi.

Soutien que pourrait apporter votre représentant syndical :

  • Vous aider à comprendre les différentes options offertes dans le cadre du processus de retour au travail.
  • Participer à l’élaboration d’un plan de retour au travail qui vous permettra d’être efficace.
  • Se renseigner suffisamment sur vos besoins émotionnels et physiques, afin de vous aider et de comprendre ce qui favorisera un retour au travail réussi et en toute sécurité.
  • Renseigner les membres sur les avantages et les responsabilités liés à l’adaptation des travailleurs, afin que ceux-ci connaissent du succès dans leur retour au travail.
  • Respecter vos demandes concernant les renseignements que vous souhaitez garder confidentiels et ceux qui peuvent être partagés avec les autres.
  • Favoriser un cadre dans lequel les collègues se respectent et s’entraident.

Soutien que pourrait apporter un infirmier en santé du travail :

  • Aider à élaborer un plan de retour au travail qui favorise votre rétablissement et votre bien-être constant au travail.
  • Vous fournir des renseignements sur les options de traitement et sur les ressources communautaires.
  • Passer les rapports médicaux en revue, poser des questions pour faire avancer le processus, aborder les préoccupations liées à la santé et s’assurer que les procédures nécessaires ont été suivies (dans certains lieux de travail seulement).
  • Fournir des renseignements sur la santé à tous les employés.
  • Offrir un endroit confortable où vous rendre lorsque vous ne vous sentez pas bien.
  • Assurer la confidentialité des renseignements médicaux de tout le personnel.

Soutien que pourrait apporter un professionnel en ressources humaines :

  • Participer à l’élaboration d’un plan de retour au travail.
  • Fournir des renseignements à l’égard de l’assurance-maladie complémentaire, des services du Programme d’aide aux employés, des garanties d’assurance invalidité, des congés de maladie, et d’autres renseignements concernant les garanties.
  • Transmettre les renseignements sur les politiques ou les procédures du milieu de travail, y compris les politiques d’adaptation et de retour au travail.
  • Aider à régler les conflits en milieu de travail ou à dissiper les inquiétudes à l’égard du rendement.
  • Mettre en place des programmes d’éducation et de formation pour favoriser un milieu de travail psychologiquement sain.

Soutien que pourrait apporter le gestionnaire en règlements de l’assureur :

  • Prendre les dispositions nécessaires pour qu’un spécialiste procède à votre évaluation médicale, afin que celui-ci vous fasse part de ses recommandations en matière de traitement, si la situation s’y prête.
  • Aider à élaborer un plan de retour au travail grâce à des discussions avec vous et avec votre superviseur.
  • Vous transmettre, à vous et à votre employeur, des renseignements et vous offrir du soutien tout au long du processus de retour au travail.
  • Faire le suivi de votre progrès au travail. Offrir de l’aide et du soutien pour régler des problèmes, le cas échéant.
  • Garder le contact avec votre employeur pour le tenir au courant de l’horaire de retour au travail prévu.
  • Demeurer en contact avec vous tout au long de la période de retour au travail, afin d’échanger l’information nécessaire concernant le traitement de votre demande de règlement et pour suivre les pas que vous effectuez vers le rétablissement.
  • Fournir des précisions à votre employeur afin qu’il comprenne bien quelles sont les limitations et les restrictions dont il doit tenir compte.
  • Garder le contact avec votre employeur pour le tenir au courant de l’horaire de retour au travail prévu.
  • Vous diriger vers un conseiller en réadaptation professionnelle, qui peut vous aider à avoir accès à un traitement efficace ou à planifier votre retour au travail, le cas échéant.

Soutien que pourrait apporter le conseiller en réadaptation :

  • Favoriser un bon rétablissement et le succès du retour au travail.
  • Vous rendre visite à domicile pour recueillir des renseignements et discuter de la planification de votre retour au travail.
  • Recommander des traitements supplémentaires.
  • Favoriser la communication entre vous, votre employeur, le gestionnaire en règlements et les fournisseurs de soins de santé.
  • Aider à élaborer un plan de retour au travail grâce à des discussions avec vous et avec votre superviseur. Communiquer avec votre fournisseur de soins médicaux afin de mettre sur pied un plan de retour au travail.
  • Vous transmettre, à vous et à votre employeur, des renseignements et vous offrir du soutien tout au long du processus de retour au travail.
  • Faire le suivi de votre progrès au travail. Offrir de l’aide et du soutien pour régler des problèmes, le cas échéant.

Soutien que pourrait apporter le médecin de famille :

  • Prodiguer des traitements efficaces et vous diriger vers d’autres fournisseurs de soins de santé ou d’autres programmes adaptés à votre situation.
  • Remplir les documents médicaux nécessaires au traitement de votre demande de règlement.
  • Fournir les renseignements appropriés à l’égard de vos capacités ou de vos limitations reliées avec votre travail.
  • Continuer à suivre l’évolution de votre état de santé pendant et après le retour au travail.

Soutien que vous pourriez vous offrir à vous-même :

  • Prenez le contrôle et la responsabilité de votre bien-être. Vous devriez également porter une attention particulière à votre santé.
  • Pensez à demander des mesures d’adaptation.
  • Optez pour des stratégies qui vous font vous sentir bien et qui vous permettent de demeurer au travail.
  • Collaborez avec votre superviseur et avec les autres personnes qui participent à la planification de votre retour au travail.
  • Percevez le processus de retour au travail comme une autre étape de votre rétablissement.
  • Adoptez des stratégies et des méthodes d’interaction qui vous aident à obtenir de bons résultats au travail.
  • Déterminez à l’avance quelles seront les réponses aux questions de vos collègues sur les raisons de votre absence du travail.

Les discussions avec vos collègues

Souvent, lorsque les gens ne comprennent pas certains comportements, ils émettent des hypothèses. Faire des suppositions peut amener certaines personnes à prononcer des paroles que vous pourriez trouver blessantes, bouleversantes ou auxquelles vous vous sentez obligé de répondre. Généralement, les gens ne causent pas de tort volontairement. Il est possible qu’ils ne réalisent pas à quel point leurs paroles vous blessent et qu’ils ne soient pas conscients de vos besoins.

Vous pouvez décider de la façon dont vous répondrez aux commentaires ou aux questions sur les mesures que vous prenez pour gérer la situation, sur les raisons qui justifient la redéfinition de vos tâches, sur les motifs de votre absence ou sur votre état de santé actuel. Prenez le temps de déterminer quels renseignements vous souhaitez partager et de quelle façon vous voulez le faire.

Habituellement, les collègues réagissent mieux quand ils détiennent assez de renseignements pour comprendre ce qui se passe.

Si vous êtes sur le point de retourner au travail, parlez à votre superviseur avant votre retour et discutez avec lui de la façon dont l’information doit être traitée.

Voici quelques réponses possibles aux questions et aux commentaires


Qu’est-ce qui n’allait pas? Pourquoi as-tu été absent si longtemps?

J’étais absent parce que j’étais malade. Ça m’a pris quelque temps pour me remettre sur pied, mais je me sens beaucoup mieux maintenant. Je suis très content d’être de retour et de rétablir les liens avec toi et avec les membres de l’équipe.

Ça a dû être agréable d’avoir tout ce temps libre, j’aimerais tellement prendre des vacances en ce moment.

Tu sembles tendu en effet. J’aurais tellement aimé être en vacances. En fait, je travaillais très fort pour me rétablir, revenir au travail et faire partie de l’équipe à nouveau.

Nous avons fait de gros efforts pour accomplir ton travail durant ton absence.

Je vous suis très reconnaissant d’avoir accompli mes tâches durant ce temps. Je travaillais aussi très fort pour guérir afin de pouvoir revenir et faire mon travail.

Pourquoi ne travailles-tu pas à temps plein? Es-tu encore malade?

Mon médecin m’a conseillé d’effectuer un retour au travail progressif, afin que je puisse m’adapter tranquillement avant de reprendre le travail à temps plein. On m’a dit que c’est souvent le meilleur moyen de réussir un retour au travail.

Pourquoi accomplis-tu seulement une partie de tes tâches?

Cela fait partie du plan d’adaptation mis en place. Celui-ci consiste à accroître graduellement ma charge de travail jusqu’à ce que j’exécute toutes mes tâches.

Pourquoi accomplis-tu seulement les tâches faciles?

Cela fait partie du plan d’adaptation mis en œuvre pour que je réussisse graduellement à m’acquitter de mes tâches régulières.

Pendant ton absence, la personne qui te remplaçait a fait de l’excellent travail. Elle a terminé tous tes dossiers. Son sens de l’organisation nous manquera sûrement!

Je me sens un peu vulnérable en ce moment et c’est difficile pour moi d’entendre à quel point mon remplaçant était bon. J’ai hâte de pouvoir recommencer à aider l’équipe.


Ce contenu a été élaboré en collaboration avec La santé mentale au travail et la Mood Disorders Association of Ontario.