RÉSUMÉ : Les représentants syndicaux peuvent utiliser divers moyens pour favoriser un milieu de travail sain et sécuritaire sur le plan psychologique et pour appuyer des mesures d’adaptation ou un retour au travail fructueux.  Lorsqu’un travailleur vit également des problèmes de santé mentale, un tel soutien peut jouer un rôle crucial dans le maintien du succès professionnel.

Les représentants syndicaux peuvent apporter du soutien des manières suivantes :

  • Promotion du soutien social – Encourager une culture de respect, d’inclusion et de valorisation mutuelle entre collègues.
  • Offrir de l’information et des ressources – Renseigner les membres sur les droits et les responsabilités liées à l’adoption de mesures d’adaptation. Aider les travailleurs qui peuvent faire face à des problèmes de santé mentale à accéder aux ressources et à l’expertise disponibles dans l’organisation et la communauté. Certaines de ces ressources figurent dans la section Comprendre les questions relatives à la santé mentale.
  • Faire participer les travailleurs à la discussion – Aider les travailleurs à s’investir activement en les invitant à imaginer et à suggérer des solutions qui pourraient leur permettre de conserver leur bien-être et de continuer à travailler.
  • Adopter des approches sécuritaires sur le plan psychologique pour résoudre les différends – Aider à résoudre les problèmes relatifs au milieu de travail dans un climat qui est moins tendu ou hostile, particulièrement pour les travailleurs qui éprouvent des problèmes de santé mentale.
  • Répondre aux préoccupations des collègues – Chercher, de concert avec le travailleur et l’employeur, des moyens de répondre aux préoccupations des collègues et d’entretenir des relations de travail axées sur le respect.
  • Aider les employeurs à respecter l’obligation de prendre des mesures d’adaptation – Encourager la mise en place de mesures d’adaptation raisonnables, telles qu’elles sont décrites dans les lois applicables sur les droits de la personne. Consultez la section L’obligation de prendre des mesures d’adaptation.
  • Protéger la confidentialité – Respecter les demandes du travailleur concernant les renseignements qu’il souhaite garder confidentiels et ceux qui peuvent être partagés pour assurer un milieu de travail fonctionnel.
  • Recommander l’utilisation d’un outil comme Promotion de la réussite du personnel – Cet outil gratuit comporte un processus permettant de s’assurer qu’on fait le maximum pour que les mesures d’adaptation proposées au travailleur soient un succès.
  • Clarifier les options – Aider les travailleurs à comprendre les différentes options qui leur sont offertes dans le cadre de l’adoption de mesures d’adaptation.
  • Défendre les droits et offrir du soutien – Veiller à ce que les mesures d’adaptation aient comme objectif la réussite du travailleur dans toutes les circonstances, même lorsque la santé mentale est en cause.
  • Prendre en compte des besoins individuels – Se renseigner sur ce qui favorisera la réussite des mesures d’adaptation en toute sécurité pour le travailleur.
  • Respecter les conventions collectives – S’assurer, grâce à sa connaissance approfondie du domaine, que le processus de mise en place de mesures d’adaptation se déroule dans le respect de la convention collective.
  • Faire un suivi – Vérifier régulièrement si la mesure d’adaptation mise en place convient au travailleur et à l’employeur, et effectuer des suggestions de modification au besoin.

Des moyens supplémentaires que les syndicats peuvent prendre pour appuyer les travailleurs et les employeurs dans l’adoption de stratégies favorisant un milieu de travail sécuritaire sur le plan psychologique sont offerts dans la section Collaboration du syndicat et de la direction.