RÉSUMÉ : Identifier et énoncer les problèmes en milieu de travail et les reformuler en tant que solutions ou résultats escomptés favorise la réussite de l’employé. Préparez-vous à la conversation en tenant compte de vos besoins et de votre point de vue sur la situation.

Questions à vous poser avant de rencontrer l’employé

Avant de rencontrer l’employé, il importe de considérer les problèmes qui pourraient être en cause.

Considérez vos propres besoins

  • Ai-je le temps de bien faire les choses ou suis-je en train d’aller trop vite?
  • Est-ce que je réagis à des rumeurs ou à des faits?
  • Ai-je le bon état d’esprit ou devrais-je remettre la rencontre à plus tard?
  • Est-ce que je tiens compte de mon rôle dans la situation ou je crois que je n’ai rien à améliorer?

Abordez les problèmes en mettant les solutions en évidence

  • Est-ce que j’essaie de trouver des solutions ou je ne fais que résumer le problème?
  • Est-ce que cette démarche amènera un autre comportement ou mettra en évidence les autres comportements?
  • Est-ce que cette démarche amènera une amélioration à long terme ou seulement des résultats à court terme?

Analysez les conséquences possibles sur l’employé et ses collègues

  • Est-ce que je vois la situation dans son ensemble ou seulement cette situation particulière?
  • Est-ce que la solution envisagée redonne courage à l’employé ou le rend moins sûr de lui?
  • Est-ce que je peux préserver la dignité des gens concernés ou est-ce que quelqu’un aura honte ou sera accusé?
  • Est-ce que cette démarche encourage l’employé à prendre la responsabilité de son bien-être et de son bien-être ou est-ce que je garde le contrôle?
  • Ai-je pris en considération les craintes et les préoccupations ou vais-je créer un malaise en les ignorant?

Aidez l’employé à réussir dans son travail

  • Puis-je, avec l’employé, établir un plan commun, ou aurons-nous une vision différente de ce qu’est la réussite?
  • Est-ce que j’aide l’employé à réussir dans le cadre de son travail, ou est-ce que je porte seulement attention aux problèmes de personnalité ou aux préoccupations liées aux tâches?
  • Est-ce que je devrai faire de la surveillance et un suivi, ou la conversation sera-t-elle suffisante?

Considérez les effets de votre style de gestion

  • De quelle façon procédez-vous habituellement pour fournir une direction? Savez-vous si votre style de gestion fonctionne auprès de l’employé?
  • De quelle façon présentez-vous habituellement votre rétroaction? Savez-vous quels sont les effets de votre style de gestion sur l’employé?

Adaptation avec l’autorisation de La santé mentale au travail.

La santé mentale et les facteurs de stress au travail

Comme c’est le cas pour toutes les maladies, comment un employé aux prises avec des problèmes de santé mentale choisit de se soigner ne relève ni de l’autorité ni de la responsabilité du lieu de travail. Vous devez continuer à vous concentrer sur la gestion des facteurs de stress dans le milieu de travail, la clarification des attentes et le soutien propre à aider l’employé à réussir dans son travail. Cette distinction se trouve à la base même du plan pour le milieu de travail.

Il importe de comprendre que les problèmes de santé mentale peuvent fausser la perception et amplifier les réactions émotionnelles.

Aidez l’employé à identifier les facteurs de stress en milieu de travail – Aidez l’employé à se doter de stratégies d’adaptation. Par exemple, vous pouvez lui demander :

  • quelle partie de la journée il trouve la plus stressante
  • quelles tâches ou quels éléments de tâches il trouve les plus stressants
  • comment il se sent lorsqu’il reçoit de la rétroaction négative
  • s’il ressent du stress quant à la façon dont la direction et les directives lui sont fournies
  • s’il voit dans les attentes liées au travail une source de pression ou une source de motivation positive
  • si les relations de travail sont une source de stress

Collaborez à la recherche de solutions – Ne proposez pas de solutions à l’employé avant de lui avoir donné l’occasion d’en trouver lui-même. Chaque employé aura besoin de solutions adaptées à sa propre situation. Si la solution mise de l’avant par l’employé n'est pas réaliste, discutez-en afin d'arriver à un compromis.

Appuyez la demande de l’employé pour des ressources susceptibles de lui permettre de mieux gérer ses troubles de santé mentale ou les facteurs de stress au travail. Voyez Comprendre les problèmes de santé mentale et Se rétablir en travaillant.

Clarifier les attentes

Le manque de clarté et de compréhension commune au sujet des tâches est un problème souvent soulevé par les personnes aux prises avec des troubles de santé mentale.

Soyez clair quant aux attentes – Cette consigne vaut notamment pour les tâches liées au travail, les échéanciers et les niveaux de qualité acceptables. Les attentes quant aux interactions et aux comportements appropriés dans le milieu de travail doivent également être définies s’il y a lieu. Il importe par ailleurs de veiller à ce que les attentes soient les mêmes à l’égard de tous les employés pour éviter toute apparence de discrimination.

Énoncez clairement les attentes – Les attentes doivent être précises et mesurables afin d'éviter tout risque de confusion ou de mésinterprétation et de fournir une ligne directrice propre à faciliter l’évaluation des progrès réalisés.

  • Demandez à l'employé d’aider à décrire les attentes dans des mots qu’il juge clairs.
  • Le plan devrait préciser comment le respect des attentes sera mesuré.
  • Convenez du processus à suivre dans le cas où les attentes ne sont pas satisfaites.

Reformuler les problèmes identifiés en tant que résultats escomptés

Il peut être difficile de savoir quoi dire lorsque vous craignez la réaction émotionnelle de l’employé. En pareil cas, il peut s’avérer utile de reformuler les préoccupations ou les problèmes en tant que résultats escomptés ou solutions. Plutôt que de susciter une attitude défensive de la part de l’employé, la conversation peut favoriser une collaboration axée sur la réussite.

Exemples :

  • « Je veux que les réunions d'équipe soient positives et efficaces. »
  • « Il faut que les échéances soient respectées ou que les obstacles à l'atteinte des objectifs soient identifiés tôt dans le processus afin que nous puissions trouver des solutions. »
  • « Idéalement, les rapports ne devraient comporter aucune erreur dans les faits ni faute d’orthographe, de grammaire ou de formatage. »

Chacune des situations ci-dessus pose la question suivante : « Qu’est-ce qui doit être fait pour que cela se produise? »

Servez-vous de la réponse pour amorcer une discussion sur les solutions possibles.

Encouragez un dialogue soutenu avec l’employé en posant des questions comme :

  • « Que trouvez-vous le plus difficile ou stressant dans votre travail? »
  • « Quel aspect de votre travail vous stimule? »
  • « De qui dépendez-vous pour accomplir vos tâches? »
  • « Y a-t-il des compétences ou une formation complémentaire qui vous permettraient de faire votre travail plus efficacement? »

Donnez suite aux préoccupations – Engagez-vous à prendre des mesures pour donner suite aux préoccupations de l’employé :

    • Organisez les tâches de l’employé par ordre de priorité si ce dernier est dépassé.
    • Réduisez la pression ou les facteurs de stress autant que faire se peut.
    • Demandez à l’employé de se concentrer sur les tâches qu’il trouve stimulantes, dans la mesure du possible.

Vous trouverez sous Élaborer un plan pour le milieu de travail d’autres mesures propres à favoriser la réussite de l’employé tout en répondant à ses préoccupations.

*Adaptation autorisée du guide Resolving Workplace Issues (Baynton, 2011).

Le module de formation vidéo gratuit, La gestion en matière de santé mentale, une formation sur vidéo pour apprendre comment aider les employés à surmonter leurs préoccupations concernant le retour au travail, les aménagements, les conflits ou le rendement.

Le module vidéo Gestion des émotions propose des stratégies fondées sur des données probantes propres à influer positivement sur les niveaux de stress au travail.

Créez votre propre liste de ressources en santé mentale

Préparer une liste personnalisée de ressources en santé mentale pour votre organisation permet de trouver facilement tant les organismes internes que les organismes communautaires pouvant offrir de l’aide. Vous pouvez transmettre cette liste aux employés qui ont besoin d’aide ou à toute autre personne qui désire obtenir plus de renseignements ou des conseils. Servez-vous de notre modèle de liste ou enrichissez la liste ou la base de données de ressources existante de votre organisation.

Cette liste peut comprendre les éléments suivants :

Ressources à l’interne – Elles comprennent des précisions sur les programmes d’aide aux employés (PAE), les avantages sociaux ou les autres ressources de votre entreprise, et elles indiquent le nom des personnes qui pourraient venir en aide à un employé aux prises avec des problèmes de santé mentale au travail (p. ex., un conseiller en bien-être qui fait partie du personnel).

Ressources communautaires

Services en matière de santé mentale – Bien des provinces ont maintenant un service centralisé de renseignements sans frais d’interurbain qui permet d’obtenir la liste des services en santé mentale sous réglementation provinciale. Ajoutez ce service à votre liste de ressources, puis recherchez d’autres services d’aiguillage vers les ressources locales et régionales de bonne réputation.

Soutien à la dépendance – Les services d’aide aux toxicomanes ne sont pas nécessairement offerts aux personnes souffrant de problèmes d’anxiété ou de dépression. S’il y a des ressources dans votre voisinage qui s’intéressent à ces deux types d’affection, il s’agit là d’un bon point de départ.

Soutien professionnel – Parfois il est difficile de trouver un soutien professionnel adéquat. Préparez une liste des personnes ou des organismes de votre localité qui se spécialisent dans le traitement des maladies mentales, notamment la dépression ou l’anxiété. Il s’agit des problèmes de santé mentale les plus répandus dans le lieu de travail. Or, ce ne sont pas tous les psychologues, travailleurs sociaux ou médecins qui se spécialisent dans ces domaines. Une liste des ressources offertes au Canada se trouve dans la section Dépression, anxiété et autres affections.

Intervention en temps de crise – Lorsqu’il s’agit d’une urgence provoquée par une personne ayant un problème de santé mentale, il serait préférable de faire appel à une équipe d’intervention d’urgence en santé mentale au lieu des forces de l’ordre. Sachez, à l’avance, qui offre ce service dans votre localité, les heures de disponibilité, la région desservie et le moment où il est approprié de les appeler. Si vous ne savez pas à qui vous devriez téléphoner pour vous informer sur les services d’intervention d’urgence en santé mentale offerts dans votre région, adressez-vous d’abord au service des urgences de l’hôpital régional. On pourra habituellement vous indiquer qui dispense ce type de services.

En cas de danger immédiat, composez le 911 ou le numéro des services d’urgence de votre région.

Soutien communautaire – Voyez quels sont les organismes qui offrent des services d’assistance dans votre communauté, notamment la thérapie de groupe, l’information sur les maladies mentales et leur traitement et le soutien aux membres de la famille.

Ces ressources de même que d’autres ressources permettant de répondre à une vaste étendue de préoccupations liées à la santé mentale se trouvent dans la section Dépression, anxiété et autres affections.

Intervention et formation en milieu de travail – Procurez aux gestionnaires les outils et la formation nécessaires pour les aider à intervenir immédiatement et adéquatement, notamment pour gérer efficacement les problèmes ayant trait au rendement et à la productivité.