RÉSUMÉ: Il est de plus en plus fréquent de constater la présence de programmes de soutien par les pairs dans le cadre d’une approche globale en matière de santé et de sécurité psychologiques au travail. Nous sommes allés rencontrer des experts pour leur demandeur ce que les employeurs doivent savoir s’ils envisagent lancer leur propre programme.

Aperçu des programmes en milieu de travail

Les employeurs qui mettent sur pied des programmes structurés de soutien par les pairs en milieu de travail forment des employés qualifiés pour aider d’autres employés aux prises avec une maladie mentale ou un trouble de santé mentale. Cette approche a évolué et est considérée comme une stratégie visant à favoriser la santé et la sécurité psychologiques.

Selon l’organisme Soutien par les pairs Canada, la pratique du soutien par les pairs est fondée sur une relation de confiance entre une personne qui éprouve des difficultés et cherche à obtenir de l’aide et de la compréhension, et un pair aidant, qui par son expérience personnelle peut comprendre cette personne, la soutenir et, avant tout, lui servir de modèle afin de lui transmettre un sentiment d’espoir.

Le service de soutien par les pairs n’est pas destiné exclusivement aux personnes qui sont gravement malades ou qui ont reçu un diagnostic de maladie mentale. Si une personne doit faire face à des facteurs de stress au travail, dans leur vie personnelle ou dans leur quotidien, un pair aidant peut être en mesure de l’aider à trouver les ressources dont elle a besoin pour gérer son état de bien-être général. Cette pratique ne remplace pas le soutien professionnel offert par les professionnels en ressources humaines ou en santé au travail, les prestataires de services ou les médecins, et constitue en soi une stratégie différente. Le pair aidant peut offrir un soutien émotionnel et pratique unique puisqu’il a vécu lui-même une expérience similaire et qu’il a réussi à la surmonter. Il peut également servir de catalyseur pour encourager la personne à avoir accès aux ressources offertes par des professionnels.

Les programmes de soutien par les pairs en milieu de travail sont mis en place dans plusieurs types d’organisations au Canada. La ressource Historique du soutien par les pairs précise la philosophie de cette approche et fournit des renseignements généraux sur celle-ci.

Les organisations lancent leur programme de soutien par les pairs pour différentes raisons. Par exemple, elles ont peut-être des employées aux prises avec des troubles de santé mentale qui tireront avantage de la formation offerte pour devenir un pair aidant, ou des employés qui profiteront du soutien offert par un pair. Il se peut aussi que le soutien par les pairs fasse partie d’une stratégie efficace en matière de santé et de sécurité psychologiques.

Kim Sunderland, paire aidante et consultante en santé mentale en milieu de travail et formatrice, indique ce qui suit : « Le soutien par les pairs peut être offert à n’importe qui et pour n’importe quelle raison. Il peut aider une personne vivant une situation difficile au travail ou dans sa vie personnelle ou ayant un problème de dépendance ou un trouble de santé mentale. »

Shaleen Jones, directrice générale, Soutien par les pairs Canada, affirme ce qui suit : « Il s’agit d’une façon d’aider les employés à continuer d’être actif et en activité de service puisque le système de santé mentale peut être complexe et comprendre des délais d’attente pour l’obtention de soins. »

Le soutien par les pairs est une relation sécuritaire permettant à l’employé, qui est aux prises avec des difficultés, de parler avec une personne ayant déjà vécu une situation similaire. Le rôle du pair aidant est d’encourager la personne à consulter une ressource efficace et de promouvoir l’espoir, l’autonomisation et le rétablissement. 

Éléments importants à prendre en considération

Les éléments importants suivants doivent être pris en considération avant et pendant la mise en œuvre d’un programme de soutien par les pairs :

  • L’obtention du soutien par la direction et les champions internes est nécessaire pour la continuité de la réussite du programme de soutien par les pairs.
  • La création d’un dossier d’affaires clair et mesurable pour sa mise en œuvre et une évaluation régulière des résultats pour assurer son maintien.
  • L’intégration d’une rétroaction bilatérale continue avec les pairs aidants pour une amélioration constante.
  • Une harmonisation avec la culture, les valeurs, la mission et les objectifs actuels de l’organisation doit être intégrée à l’approche.
  • Le choix d’une approche qui convient à votre organisation.
    • Pairs aidants internes – Les pairs aidants au sein de votre organisation ont un avantage unique de connaître votre culture organisationnelle et d’avoir une expérience de travail similaire à ceux qui ont besoin de leur soutien. Cela signifie qu’ils sont plus susceptibles d’aider également à l’égard du rendement ou des préoccupations présentes dans le milieu de travail.
    • Pairs aidants externes – Des associations comme l’Association canadienne pour la santé mentale ou la Société pour les troubles de l’humeur du Canada peuvent également offrir des services de pairs aidants. Ils peuvent ne pas être familiers avec votre milieu de travail, mais être en mesure d’offrir un soutien personnel et émotionnel à vos employés.

L’organisme Soutien par les pairs Canada (disponible en anglais seulement) fournit des renseignements sur différents prestataires de formation sur le soutien par les pairs et des renseignements détaillés sur son programme de certification des pairs aidants.

Les Lignes directrices relatives au soutien par les pairs sont fournies par la Commission de la santé mentale du Canada.

Soutien aux pairs aidants

Les pairs aidants constituent la ressource la plus importante pour la réussite d’un programme.

  • Choisissez attentivement des pairs aidants qui respecteront des lignes directrices claires et veillez à leur formation. Ce n’est pas toutes les personnes ayant un vécu expérientiel qui peuvent ou doivent être un pair aidant.  
  • Assurez-vous que tous les pairs aidants ont reçu une formation initiale appropriée et reçoivent de la formation continue.
  • Sachez que la certification permet aux pairs aidants d’obtenir la connaissance, les habiletés et les compétences requises pour offrir du soutien à leurs pairs de manière sécuritaire et efficace au sein de votre organisation. Les pairs aidants peuvent obtenir la certification de l’organisme Soutien par les pairs Canada après avoir réussi un programme de formation reconnu.
  • Indiquez et réitérez que le soutien par les pairs n’est pas un type de counseling et qu’il n’a pas pour but de « traiter » la personne, en donnant continuellement de l’information sur les ressources organisationnelles et communautaires disponibles, y compris le nom de thérapeutes.
  • Assurez-vous qu’il n’y a pas de déséquilibre de pouvoir. Dans la plupart des cas, il n’est pas recommandé pour un directeur ou un supérieur immédiat d’agir à titre de pair aidant pour un employé qui relève de lui directement.
  • Indiquez clairement le niveau de souplesse et le nombre de temps autorisé à offrir du soutien pendant les heures de travail sans avoir à obtenir une permission spéciale.
  • Fournissez un environnement sécuritaire et privé lorsque du soutien par un pair doit être donné.
  • Assurez-vous de la clarté de vos politiques, y compris l’exigence de la signature de formulaires d’exonération de responsabilité civile, les renseignements de l’entente sur le soutien par les pairs, les processus de résolution de conflits, etc.
  • Fournissez des occasions de réseautage avec des pairs aidants de l’organisation ou d’une autre afin de favoriser leur bien-être, la communication de leurs sentiments et la possibilité d’offrir et de recevoir du soutien.

Coûts et avantages

Coûts

Le programme de soutien par les pairs est une initiative transformationnelle dont la mise en œuvre totale peut prendre entre six mois et deux ans. Les coûts peuvent inclure les suivants:

  • Formation des pairs aidants
  • Certification des pairs aidants
  • Supervision des pairs aidants
  • Gestion du programme
  • Frais de déplacement et frais accessoires liés aux rencontres de pairs aidants
  • Temps au travail lorsque du soutien par un pair est donné

Vous pouvez communiquer directement avec Soutien par les pairs Canada (disponible en anglais seulement) pour vous aider à déterminer les coûts associés à l’établissement et au maintien d’un programme de soutien par les pairs au sein de votre organisation.

Avantages organisationnels

Parmi les avantages organisationnels soulevés par notre groupe d’experts figurent ceux-ci :

  • Fournir une approche rentable pour aider à promouvoir et à maintenir une culture de mieux-être.
  • Se pencher sur les préoccupations ressenties à l’égard de troubles de santé mentale (déni, honte, secret) en fournissant du soutien aux employés aux prises avec celles-ci et en ne portant aucun jugement.  
  • Créer un antidote à l’isolation et un havre d’espoir que les traitements médicaux professionnels à eux seuls ne peuvent peut-être pas offrir.
  • Surmonter les obstacles au maintien de la productivité durant les périodes de troubles de santé mentale.
  • Éliminer les obstacles à l’intégration des employés aux prises avec des troubles de santé mentale.  
  • Avoir un soutien additionnel au moment du retour au travail.
  • Aider à réduire l’absentéisme et les cas d’invalidité par une détection précoce et un accès à des ressources utiles.
  • Augmenter potentiellement l’utilisation efficace de programmes d’aide aux employés en raison d’une demande d’aide plus hâtive par les utilisateurs.
  • Améliorer le moral des employés par la réalisation que leur employeur se préoccupe de leur bien-être.
  • Améliorer l’aisance des gestionnaires à aborder, avec le soutien d’un pair aidant, les problèmes concernant des employés.
  • Augmenter la fidélisation et l’engagement des employés.

Les employés et leurs êtres chers

Le soutien par les pairs peut constituer une étape vers le rétablissement. Les avantages pour les employés qui choisissent d’obtenir du soutien par les pairs ainsi que pour ceux qui offrent du soutien peuvent inclure les suivants :  

  • Partager de manière confidentielle des préoccupations avec une personne de confiance, pleine de compassion et ayant vécu une expérience similaire.
  • Entendre l’histoire d’autres personnes sur la façon dont elles se sont rétablies.
  • Trouver une acceptation et un soutien sincères.
  • Avoir accès à des ressources qui ont fonctionné pour d’autres personnes au cours de leur rétablissement.
  • Avoir accès à des personnes qui ont des êtres chers aux prises avec des troubles de santé mentale et apprendre de leurs expériences.

*Nous remercions les experts en matière de soutien par les pairs au travail suivants pour leur contribution :

Dr Ian Arnold, consultant en santé et sécurité au travail
Tom Barnett, consultant principal, Canadian Workplace Risk Management
Mandi Buckner, consultante en santé mentale au travail, Mandi J. Buckner Consulting
Stéphane Grenier, fondateur et principal innovateur, Mental Health Innovations
Brian Hansell, porte-parole pour le mieux-être et la santé mentale au travail, HCG Hansell Consulting Group Inc.
Shaleen Jones, directrice générale, Soutien par les pairs Canada
Ann Marie MacDonald, directrice générale et chef de la direction, Mood Disorders Association of Ontario
Don Mahleka, directeur de l’exploitation, NGen Youth Centre
Hayley Peek, paire aidante et animatrice, Mental Health and Wellness
Kim Sunderland, paire aidante et consultante en santé mentale en milieu de travail, Innovation en santé mentale