RÉSUMÉ : Prévoyez un plan visant à transférer les connaissances et l’expertise que votre organisation pourrait perdre lors du départ à la retraite d’un employé. De telles mesures pourraient par ailleurs procurer à l’employé un sentiment de fierté et d’accomplissement plus intense.

Conserver les connaissances

Nul besoin d’attendre l’entrevue de fin d’emploi; au moins trois mois avant le départ à la retraite d’un employé, vous avez la possibilité de transférer ses connaissances et son expertise en lui demandant de répondre à une simple série de questions. Ces questions peuvent lui être posées par son leader ou la personne qui héritera de ses tâches lorsqu’il sera parti à la retraite.

Ces questions visent à aider l’employé à se rappeler certains des aspects importants de sa carrière, ainsi qu’à recenser les diverses compétences et connaissances qu’il a acquises au fil du temps. Cet exercice pourrait lui procurer un plus fort sentiment de fierté et l’aider à clore ce chapitre de sa vie.

Le but est d’amener l’organisation à utiliser cette information afin d’aider et d’inspirer les autres personnes qui occuperont le poste laissé vacant ou un poste semblable.

Vous pouvez créer votre propre modèle d’entrevue de départ à la retraite (voir le cadre d’entrevue ci-dessous) ou utiliser notre formulaire d’entrevue de départ à la retraite.

  1. Assurez-vous que la personne qui pose les questions possède quelques connaissances sur le poste actuel de l’employé qui part à la retraite.
  2. Faites en sorte que l’intervieweur démontre de la reconnaissance et du respect à l’égard des réalisations de l’employé.
  3. Pour chaque question, demandez à l’employé « Quoi d’autre? » Cette question incite l’employé à fournir autre chose qu’une réponse superficielle.
  4. Si possible, l’entrevue devrait se dérouler dans un local privé où il n’y aura pas d’interruption.
  5. S’il n’est pas possible de rencontrer l’employé en personne, optez de préférence pour une vidéoconférence au lieu d’un entretien téléphonique.
  6. En cas d’absolue nécessité, l’employé qui part à la retraite peut répondre aux questions par écrit. Cette façon de faire est loin d’être idéale, car elle empêche l’employé de se sentir pleinement apprécié. Ce dernier peut avoir le sentiment qu’il doit simplement accomplir une autre tâche pour l’organisation.
  7. Avec la permission de l’employé, l’intervieweur pourrait enregistrer la conversation et la transcrire ultérieurement. La plupart des téléphones intelligents et des ordinateurs portables sont maintenant munis d’une application d’enregistrement audio. Cette option peut permettre à l’intervieweur d’interagir davantage avec l’employé.
  8. Voici quelques suggestions de phrases à utiliser pour présenter le processus à l’employé qui part à la retraite. Vous pouvez les lui envoyer à l’avance avec les questions que vous lui poserez :

    Félicitations pour votre retraite imminente. Avant que vous nous quittiez, nous aimerions connaître votre opinion sur certains aspects de votre parcours professionnel, car nous attachons une grande importance à votre point de vue. Nous aimerions nous entretenir avec vous pour parler de l’ensemble de vos expériences et contributions professionnelles, dès votre premier emploi. Nous pourrons ainsi apprendre de vous et faire part de vos enseignements à ceux qui vous succéderont.

Cadre d’entrevue

Vous trouverez ci-dessous des questions et des points de discussion que vous pouvez utiliser ou modifier pour créer un cadre d’entrevue personnalisé :

  • Veuillez décrire vos antécédents professionnels, en commençant par votre premier emploi.
  • Indiquez les compétences que vous avez acquises tout au long de votre vie professionnelle.
  • Quelles ont été les plus grandes réussites ou réalisations dans votre vie professionnelle?
  • Quels ont été les plus grands défis auxquels vous avez dû faire face au travail? Comment ces défis vous ont-ils aidé à croître en tant qu’individu? Quels conseils pouvez-vous donner à d’autres employés faisant face à des défis similaires?
  • Quel emploi occupiez-vous lorsque vous preniez le plus grand plaisir à faire votre travail? Quel était l’environnement de travail à ce moment-là?
  • Dans l’avenir, quelles améliorations pourrons-nous apporter à notre environnement de travail?
  • Décrivez les caractéristiques des collègues avec lesquels vous avez le plus aimé travailler. Cela pourrait nous aider à cerner ce qui est important dans les relations de travail.
  • Décrivez les caractéristiques des leaders avec lesquels vous avez le plus aimé travailler. Cela pourrait nous aider à améliorer les stratégies en matière de leadership.
  • Quels ont été les changements les plus marquants dans la culture d’entreprise depuis que vous avez commencé à travailler? Quels changements apportés l’ont été pour le mieux? Qu’auriez-vous aimé ne pas voir changer?
  • Quels changements pourraient, selon vous, être bénéfiques pour notre organisation?
  • Selon vous, quelles sont vos plus grandes forces personnelles ou professionnelles aujourd’hui?
  • D’après vous, qui bénéficierait le plus de votre mentorat au sein de notre organisation avant votre départ à la retraite?

Soutenir la transition à la retraite

L’entrevue peut vraiment aider l’employé qui part à la retraite à réfléchir positivement sur sa vie professionnelle et profiter à l’organisation qui pourra ainsi transférer ses connaissances. On peut aussi adopter d’autres stratégies pour favoriser la transition à la retraite :

  • Si cette option est faisable et présente un intérêt, envisagez la possibilité d’établir une relation de mentorat entre l’employé qui part à la retraite et un ou plusieurs collègues dans les mois précédant son départ. L’employé aura ainsi le sentiment de transmettre avant son départ les connaissances qu’il a accumulées au fil des ans, ce qui pourrait aussi l’aider à tourner la page.
  • Vous pourriez également offrir à l’employé d’agir bénévolement comme mentor après sa retraite. Ce bénévolat continuera à maintenir les relations sociales dans le milieu de travail, en plus de procurer au retraité le sentiment d’avoir un but.
  • Il est également possible de proposer à l’employé de prendre une retraite progressive qui lui permettrait de réduire graduellement son nombre d’heures de travail. Grâce à une retraite progressive, l’employé peut commencer à découvrir la vie en travaillant moins d’heures au lieu de se retrouver sans emploi du jour au lendemain.
  • Offrez à l’employé des ressources ou des services qui l’aideront à comprendre les répercussions de sa retraite sur son avenir financier. Cette démarche devrait être faite bien avant le départ prévu à la retraite. Les organisations peuvent offrir régulièrement des séances de planification financière aux futurs retraités.
  • Veillez à ce que l’employé qui part à la retraite comprenne son programme d’avantages sociaux actuel et les changements qui y seront apportés après la retraite. Si possible, organisez une séance de discussion au lieu de simplement remettre les documents.
  • Encouragez l’employé à remplir le formulaire Prendre une retraite confortable. Ce formulaire peut l’aider à imaginer une retraite favorable pour sa santé mentale et à planifier en conséquence.

AUTRES RESSOURCES

Planification de la retraite
Renseignements sur les types de revenus de retraite et ressources pour économiser pour la retraite, déterminer les montants requis et gérer vos finances. Information fournie par le gouvernement du Canada.

Régime de pensions du Canada – Aperçu
Aperçu du Régime de pensions du Canada (RPC), qui a pour but d’assurer aux cotisants et à leur famille un remplacement partiel de leur revenu à la retraite.