RÉSUMÉ : Ces ressources visent à nous sensibiliser au fait que nos comportements en milieu de travail peuvent parfois être interprétés comme de l’intimidation, même si ce n’est pas notre intention au départ.

Ressources pour la sensibilisation au problème d’intimidation en milieu de travail

Le programme Sensibilisation à l’intimidation en milieu de travail est un ensemble de ressources qui repose sur le principe que de nombreux intimidateurs au travail, incluant ceux qui occupent des postes au sein de la direction ou du syndicat, ne sont pas conscients que leur comportement est perçu comme nocif par les collègues et les employés.

Sensibiliser les intervenants du milieu de travail en les encourageant à réfléchir sur la manière dont ils peuvent réduire l’intimidation au travail peut contribuer à un environnement plus sécuritaire sur le plan psychologique.

Voici les ressources incluses :

Diaporama sur la façon de diriger un atelier
Diaporama sur la façon de diriger un atelier

Guide de l’animateur
Guide de l’animateur

Cahier du participant
Cahier du participant

La diaporama et le guide de l’animateur incluent un processus qui aidera les membres de l’équipe à convenir de ce qu’est une interaction appropriée et respectueuse entre les membres d’une équipe et à l’améliorer. Le cahier du participant est prêt à être imprimé ou envoyé par courriel avant les séances.

Et si l’intimidateur est aux prises avec une maladie mentale?

Tant l’intimidateur que la cible peuvent être aux prises avec un problème de santé mentale, mais ce n’est pas une excuse pour laisser le comportement intimidant continuer. Il est important de s’informer, avant de prendre des mesures disciplinaires, si un problème de santé pourrait avoir une incidence sur le comportement au travail. Consultez le document Identifier les problèmes en milieu de travail pour apprendre comment aborder une personne confrontée à un problème de santé mentale de façon sécuritaire, tant pour vous que pour l’employé.

S’il s’agit de l’intimidateur qui a du mal avec sa santé mentale, il faut lui souligner clairement les comportements qui sont inacceptables. L’obligation de prendre des mesures d’adaptation à l’égard d’une personne atteinte d’une invalidité ne signifie pas sanctionner ses comportements qui peuvent être préjudiciables. S’il lui est impossible d’obtempérer, l’intimidateur ne peut pas continuer à avoir un effet négatif sur ses collègues; il doit prendre congé pour traiter sa maladie mentale, tant pour sa réputation et son bien-être que pour les personnes qu’il peut blesser.

Si la victime connaît des problèmes de santé mentale, sa perception d’une situation peut être faussée; dans certains cas, elle peut sembler réagir de manière excessive ou être hypersensible. Il faut néanmoins prendre les mesures nécessaires pour arrêter immédiatement le comportement que l’employé vit comme de l’intimidation. Même si le comportement en question ne se trouve pas défini dans votre politique sur l’intimidation, le mal psychologique peut s’avérer considérable.

Si un de vos employés compose avec ce qu’il perçoit comme un comportement intimidant, vous pourriez lui partager le document Se protéger contre l’intimidation.