La plupart d’entre nous savent combien il est important de prendre soin de sa santé financière, physique et mentale. Malheureusement, nous savons aussi que cela est plus facile à dire qu’à faire. Mangez sainement, réduisez la consommation de substances comme le tabac, l’alcool, la caféine et le sucre, faites de l’exercice tous les jours, faites preuve de gratitude, réglez vos problèmes, réservez du temps au silence, donnez et recevez un soutien social, ayez en banque l’équivalent de six mois de salaire au cas où, et ainsi de suite. Nous avons maintes fois entendu tous ces conseils, mais le temps nous manque pour les suivre. Du moins, jusqu’au moment où un mauvais état de santé ou une crise personnelle nous rappelle à l’ordre. C’est alors que, sans les provisions que nous procure une bonne santé financière, physique et mentale, nous risquons de nous effondrer comme un château de cartes.

Un grand nombre d’entre nous ont connu une personne très performante – c’est-à-dire une personne débordante d’énergie, très efficace en affaires, dévouée envers tout le monde, toujours engagée et engageante – qui, soudainement, se transforme en une personne démotivée et amorphe, sur le point de perdre son emploi ou d’être terrassée par la maladie. Et s’il était possible de prévenir un tel scénario? Et si vous pouviez investir quelques heures seulement dès maintenant pour réduire la probabilité que cela vous arrive? Le feriez-vous? Sachez que nous avons un plan. En fait, nous avons un Plan visant à accroître la résilience. Nous espérons que vous y consacrerez un peu de votre temps dès maintenant pour empêcher qu’une crise ne vous vole des mois ou des années plus tard dans votre vie.

Quand nous vivons une crise personnelle comme un problème de santé, une perte d’emploi ou des ennuis inattendus au travail, avoir de la résilience signifie avoir la capacité de réagir à un tel événement et de le surmonter. Une façon de bâtir la résilience consiste à prévoir les facteurs de stress potentiels au travail et dans la vie et à créer à l’avance un plan. En plus de réduire les possibilités d’être pris de court par des bouleversements dans votre vie, cela vous donne l’occasion, alors que vous n’êtes pas affecté par un mauvais état de santé ou de détresse, d’envisager quelle serait votre réaction face à ce genre de défi, de réfléchir à qui vous pourriez demander de l’aide et aux moyens que vous pourriez prendre pour vous rétablir.

Déterminer vos réactions habituelles aux facteurs de stress et leur incidence potentielle sur votre travail ou votre santé est une première étape pour créer de la résilience. Par exemple, vous savez probablement que vous ressentez de l’anxiété et de la frustration quand votre horaire régulier est perturbé. Une fois que vous êtes en mesure de lier le stress à sa source (un changement de plans, dans ce cas-ci), vous pouvez aussi le gérer plus efficacement au lieu de le laisser s’immiscer dans votre quotidien et s’accumuler jusqu’à ce qu’il atteigne un point de rupture.

Si vous établissez à l’avance des stratégies qui contribuent à atténuer l’impact d’éventuels facteurs de stress, il est plus probable que vous pourrez agir avec rapidité et efficacité pour régler le problème, le cas échéant. Savoir qui peut vous fournir de l’aide et où trouver les ressources nécessaires fait aussi partie de votre plan de résilience. Qu’il s’agisse de personnes qui peuvent vous prêter main forte ou encore de ressources offertes par votre organisation ou votre collectivité, le fait d’avoir déterminé ce qui peut vous être utile facilite l’accès à ces éléments en situation de crise.

Nous vous invitons à concevoir votre propre Plan visant à accroître la résilience aujourd’hui même. Les formulaires sont gratuits.