Résumé : Pour assurer la réussite du retour au travail d’un employé qui a fait une tentative de suicide, il faut adopter une approche privilégiant le respect et la délicatesse. Prendre en compte les répercussions sur les collègues de travail fait partie des mesures efficaces à mettre en place à la suite d’un décès par suicide ou d’une tentative de suicide.

Mesures à prendre en milieu de travail à la suite d’un suicide

Si un employé s’est suicidé ou a fait une tentative de suicide au travail :

  • Suivez les procédures existantes d’intervention en situation de crise.
  • Veillez à ce qu’on ne touche à rien à l’endroit où le suicide a eu lieu.
  • Communiquez immédiatement avec le 911 (services d’urgence)
  • Donnez aux employés des renseignements brefs et précis sur le suicide ou la tentative de suicide. Évitez d’entrer dans les détails et ne versez pas dans le sensationnalisme.
  • Calmez l’anxiété en présentant l’acte suicidaire comme une façon de réagir à des situations graves et intolérables et à de la souffrance émotionnelle.

Soutien en milieu de travail à la suite d’un suicide

Lorsqu’une personne se suicide ou fait une tentative de suicide, cela peut engendrer chez ses collègues de travail de profonds sentiments de culpabilité et de chagrin, même s’ils ne la côtoyaient pas. Les employeurs doivent prendre en considération les répercussions de tels incidents sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail.

  • Offrez aux collègues de travail la possibilité d’assister aux funérailles ou au service funèbre.
  • Soyez attentif aux réactions des collègues de travail. S’il y a lieu, prenez des mesures générales de soutien à l’égard de ceux qui sont affectés.
  • Assurez-vous que les collègues de travail gèrent leur chagrin et leurs sentiments. Offrez du soutien à ceux qui éprouvent des difficultés.
  • Ayez conscience qu’il y a de nombreuses façons de réagir à un suicide. Des employés qui ne connaissaient pas la personne décédée seront submergés par l’émotion. D’autres, qui lui étaient proches, ne paraîtront pas affectés.
  • Reconnaissez que les directeurs peuvent également ressentir de la culpabilité et du chagrin relativement à un décès par suicide ou une tentative de suicide, et qu’il faut leur apporter du soutien.
  • Assurez-vous que les employés affectés disposent d’un soutien approprié (p. ex, programmes d’aide aux employés, salons funéraires ou organismes communautaires pour la santé mentale).
  • Fournissez des renseignements sur le suicide. Le fait de comprendre la complexité de l’acte suicidaire peut aider les collègues à accepter qu’ils avaient vraisemblablement peu de chances de pouvoir faire quelque chose à titre préventif. Consultez le guide Preventing Suicide: A Resource at Work (disponible en anglais seulement).
  • Dans la mesure du possible, vérifiez si certains facteurs du milieu de travail ont pu jouer un rôle déterminant. Le cas échéant, apportez les modifications qui s’imposent.
  • Mettez à contribution les employés qui souhaitent rendre un hommage à la personne décédée. Organiser un tel hommage peut être une source de réconfort.

Soutien du retour au travail après une tentative de suicide

Le retour au travail peut s’avérer aussi difficile pour les directeurs et les collègues que pour la personne rescapée, en particulier si la tentative de suicide a eu lieu dans le milieu de travail. L’employé qui a tenté de mettre fin à ses jours peut appréhender le retour au travail parce qu’il s’inquiète de ce que les collègues penseront de lui.

La réintégration d’un employé qui a survécu à une situation de crise de type suicidaire doit être facilitée avec respect et délicatesse.

Source: Antidepressant Skills at Work: Dealing with Mood Problems in the Workplace (Bilsker, Gilbert & Samra, 2007), www.carmha.ca.

  • Envisagez de recourir à la section Élaborer un plan pour le milieu de travail pour aider l’employé à mettre au point une stratégie qui lui permettra de réussir son retour au travail. Pensez également à discuter avec lui de la manière de gérer les réactions des collègues, afin de prendre en compte cet aspect dans le plan de retour au travail.
  • S’il y a lieu, consultez également la section portant sur les mesures d’adaptation. Elle comprend la page Promotion de la réussite du personnel, outil qui facilite une conversation avec l’employé au sujet de ses capacités par rapport aux attentes professionnelles.

Ressources supplémentaires

Traumatismes en milieu de travail
Renseignements et stratégies pour aider les leaders et les employés à se préparer à répondre aux incidents possiblement traumatisants afin d’en empêcher ou d’en atténuer les effets nocifs sur la santé et la sécurité psychologiques.

Preventing Suicide: A Resource at Work (en anglais seulement)
Guide détaillé sur la prévention, l’intervention et la réaction relatives au suicide en milieu de travail. Information gracieusement fournie par l’Organisation mondiale de la santé.

Suicide Prevention: How to help someone who is suicidal and save a life (en anglais seulement)
Ressource exhaustive qui présente les signes avertisseurs du suicide et offre des conseils sur la manière d’apporter de l’aide et du soutien. Information gracieusement fournie par le site Web Helpguide.org.

Collectivités plus sûres sur le plan du suicide
Ateliers de formation en milieu de travail sur la prévention du suicide, y compris ASIST, suicideTALK, safeTALK et Suicide to Hope. Information gracieusement fournie par le site Web LivingWorks.