Voir plus sur le 10e Anniversaire du Centre

Et si nous parlions tous positivement de la santé mentale dans nos milieux de travail, de sorte que ce sujet fasse partie de nos conversations quotidiennes et que la façon dont nous nous apportons du soutien les uns les autres en milieu de travail change! Peut-être que la nécessité de résoudre des conflits, de faire de la sensibilisation à l’égard de l’intimidation, d’investiguer sur le harcèlement, de prévenir la violence ou de prendre des initiatives visant à diminuer la stigmatisation ou à améliorer le morale diminuerait.

Si nous reconnaissions que nous devons tous chaque jour composer avec notre propre santé mentale (notre santé personnelle ou divers éléments de stress provenant de notre situation familiale, en passant par les exigences au travail ainsi que les événements bouleversants qui se produisent dans le monde), nous comprendrions l’importance de la protéger et d’entretenir notre résilience personnelle afin d’être apte à faire face à ce que la vie peut mettre sur notre chemin.

Et si nous reconnaissions qu’un milieu de travail sain et sécuritaire sur le plan psychologique établit les bases pour une bonne santé mentale! Les employeurs ont désormais accès à des ressources fiables leur permettant de cheminer à cet égard. Pendant la Semaine nationale de la santé mentale, qui se tiendra au cours de la première semaine de mai, vous pourriez explorer certaines des ressources susceptibles de vous aider à passer de la supposition à un milieu de travail plus sain psychologiquement.

Julia Kaisla, de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) de la Colombie-Britannique organise la Bottom Line Conference annuelle, où chefs d’entreprise, responsables de l’élaboration de politiques, chercheurs, représentants syndicaux et travailleurs se réunissent en vue d’améliorer la santé mentale dans les milieux de travail canadiens. « On doit encore avoir des discussions au sujet du changement de culture que cet enjeu représente et de l’importance pour les organisations d’entamer une transition en vue d’implanter une culture de santé et de sécurité psychologiques », explique-t-elle.

Cela n’est pas toujours facile, mais il existe maintenant de nombreuses ressources fiables à but non lucratif qui peuvent apporter de l’aide.

Le groupe de collaboration en santé mentale en milieu de travail de l’ACSM apporte de l’aide en offrant la formation Certified Psychological Health and Safety Advisor aux personnes qui ont pour tâche de constituer des dossiers d’analyse visant à mettre en place des mesures.

Grâce à son programme Mindful Employer In-House (en anglais seulement), Employeur consciencieux Canada aide à développer la capacité des gestionnaires d’employés à résoudre les problèmes et à soutenir la santé mentale en milieu de travail de façon efficace.

Partenaires pour la santé mentale contribuent aux initiatives des entreprises visant à améliorer la sensibilisation de la santé mentale en milieu de travail au moyen de sa campagne Je ne me reconnais pas.

La Société pour les troubles de l’humeur du Canada favorise la sensibilisation à la dépression avec son programme Travaillez avec nous (en collaboration avec la Société de l’arthrite).

Enfin, le Centre pour la santé mentale en milieu de travail de la Great West offre gratuitement de nombreux outils et ressources par l’entremise de son site Web, Stratégies en milieu de travail sur la santé mentale.

Par où commencer compte tenu de toutes ces ressources à votre disposition? Réponse : avec l’initiative qui correspond aux objectifs en place au sein de votre milieu de travail :

  • • Si votre stratégie actuelle consiste à augmenter l’engagement des employés, vous pourriez envisager de lancer une campagne de sensibilisation.
  • • Si votre stratégie actuelle consiste à accroître l’efficacité du leadership, vous pourriez envisager d’offrir de la formation.
  • • Si vous vivez des changements organisationnels, vous pourriez consulter nos pratiques exemplaires afin d’aider les employés à gérer les changements d’une façon saine sur le plan psychologique.

Peu importe ce que vous entreprendrez au cours de la semaine de la santé mentale, n’oubliez pas de prendre soin de votre propre santé mentale. Si vous croyez que votre santé mentale est compromise par le stress et les contraintes de la vie, consultez les renseignements sur la Gestion de l’épuisement professionnel.