Sur le marché du travail d'aujourd'hui, le changement est inévitable, et même, souvent une constante. Malgré cela, nous avons tendance à y résister ou à le craindre. Ni la résistance ni la peur n'empêcheront toutefois le changement de se produire, même si nous souhaitons ardemment qu'il en soit autrement. La seule chose que nous pouvons contrôler, c'est la façon dont nous choisirons d'accueillir les changements que nous devons accepter.

Lorsque nous tenons à quelque chose, qu'il s'agisse d'un emploi, d'une relation ou d'autre chose, nous pouvons vivre de la déception lorsqu'un changement survient. Si vous avez tendance à résister au changement, il pourrait être bon de vous demander pourquoi. Est-ce par peur de l'inconnu? Craignez-vous d'être moins heureux dans une situation différente? Est-ce parce que vous perdez quelque chose que vous aimiez ou n'avez pas envie d'apprendre une nouvelle approche? Si vous pouvez examiner franchement les facteurs qui vous font résister à quelque chose qui se produira de toute façon, vous pourrez choisir comment adapter votre réaction au changement.

Il est tout à fait normal de ressentir du stress ou de l'anxiété face au changement, mais le fait de savoir pourquoi vous avez peur vous permet d'explorer d'autres réactions plus saines. Une des approches consiste à dresser une liste des aspects positifs éventuels du changement. Ou encore, parler à un collègue ou à un ami qui a vécu une situation similaire pour envisager le changement sous un nouvel angle et trouver des stratégies d'adaptation plus saines.

Les personnes en position de leadership trouveront dans l'article Aider les employés à faire face au changement des suggestions pour gérer les répercussions du changement, ainsi que des stratégies de soutien, des mesures d'adaptation et des conseils pour gérer l'insécurité à l'égard du travail.